07 novembre 2006

18*les ptites flammes

Je copie colle la lettre officielle que j'ai envoyé à mon assurance, rajoutant entre crochets les coulisses de l'évènement !!


Paris, le 6 novembre 2006
Déclaration de sinistre

Madame, Monsieur,

Je souhaite vous informer par la présente d'un sinistre intervenu le 5 novembre 2006 à mon domicile ****, Paris.
Il s'agit d'un départ d'incendie au niveau d'un interrupteur, dont la cause semble être la mauvaise qualité de l'installation électrique.
Ce sinistre est intervenu dans les conditions suivantes :
Vers 19 heures alors que je [regardais des vidéos sur youtube] travaillais dans mon salon, l'interrupteur de la pièce s'est mis à grésiller puis, dans les secondes qui ont suivi, à produire de petites flammes. J'ai commencé par [complètement flipper et à ne plus bouger pendant plusieurs seconde avant de reprendre mes esprits][en courant] éteindre l'interrupteur mais des étincelles continuaient à jaillir [la panique m'envaillie alors]. Je me suis donc rendue  au tableau électrique, que j'ai disjoncté [remarquant au passage mon chat ronronnant sur le lit].
[Il me faut maintenant un expert, un électricien un dimanche soir, tiens je vais chercher sur internet... ah non en fait j'ai pu d'électricité. Et dans ce moment de panique, la petite musique insupportable et normalement inutile -tu sais les trucs qui poluent ton cerveaux- revient, tel zorro, pour me sauver de la situation.. : 118 218... lalala 118 218.... le surréalisme de la situation me fait rire quelques instants. "Alo oui, un électricien d'urgence Paris 13ème s'il vous plait" "J'ai beaucoup de réponses mademoiselle, vous les voulez par textos" "heuuu oui oui" -j'ai maintenant 22 textos de 22 numéros de 22 électriciens si jamais !] J'ai ensuite contacté un électricien d'urgence qui est arrivé 30 minutes plus tard. [30 minutes de solitude extrêmes et de stress, j'appelle maman, répondeur, j'appelle mon frère, répondeur, j'appelle mon père, répondeur, haaaaaaaa, je met des bougies partout puis en éteind la moitié craignant un autre départ d'incendie.] Il a constaté les dégâts, la mauvaise qualité de l'installation puis a changé les 4 porte-fusibles, dont deux qui avaient brûlé, et l'interrupteur.
J'ai réglé [de manière très très crispée] une facture s'élevant à 523,87 euros.

Vous trouverez ci-joint plusieurs photographies montrant les restes de l'interrupteur concerné. En outre, je joins à mon courrier la copie du devis et de la facture réglée.
Je vous transmets également les coordonnées de la société de gestion de mon logement :
****
Je vous serais très reconnaissante de m'indiquer les démarches complémentaires à suivre et espère un remboursement de mes frais [intégralement s'il vous plait, j'avais déjà pu de sous avant mais alors 523,87 euros c'était pas prévu !].

Dans l'attente de votre réponse [très rapide !], veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

[à ma décharge, j'ajoute que je pense être la victime malheureuse d'une loi des séries puisque mon chat a une gastro -oui oui, tout comme vous imaginez-, je me fais dévorer depuis une semaine par une araignée qu'aucun produit n'arrive à tuer, j'ai une conjonctivite à l'oeil droit, et un téléphone portable qui déconne.]

Posté par midget à 19:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur 18*les ptites flammes

    tout ca c'est de la faute aux dimanches!

    Posté par mandark, 07 novembre 2006 à 20:09 | | Répondre
  • C'est vrai que les dimanches c'est vraiment des jours à la con...

    Posté par Vicomte Raf, 07 novembre 2006 à 22:28 | | Répondre
  • maginfique!
    (tain, plus de 500euros? pfff)

    Posté par maaa, 08 novembre 2006 à 12:03 | | Répondre
  • magnifique (comme c'est raconté)!
    (tain, plus de 500euros? pfff)

    Posté par maaa, 08 novembre 2006 à 12:03 | | Répondre
  • whaouh 500 euros et des brouettes? mazette!

    j'adore le texte ceci dit

    Posté par a n g e l, 09 novembre 2006 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire